Stop aux résolutions! Essayez l’intention pour 2021

10 Déc, 2020Bien-être

Nous voilà à quelques jours de la fin de l’année 2020 (enfin ou déjà). Et quelle année. Personnellement, si, en janvier, on m’avait prédit ce nous attendait pour le reste de l’année, je crois que j’aurai regardé la personne de travers. 

Comme tous les ans, vous êtes peut être en train de lister vos résolutions pour la nouvelle année. Me concernant, j’ai arrêté d’en prendre depuis quelques années, car, on va être honnête : qui arrive vraiment à tenir ses engagement sur l’année complète? 

Néanmoins, pour 2021, je vous propose de tester autre chose: de poser une intention à la place de définir des résolutions. Je vous explique pourquoi …

 

Du fait du contexte très particulier de cette année, j’ai vraiment l’impression qu’il me manque au moins 6 mois de ma vie. Et je crois que je ne suis pas la seule à ressentir cela. Comme tout le monde, j’ai été prise de court lorsque le confinement a été annoncé. Même si j’ai su faire preuve de beaucoup de résilience, j’ai la désagréable sensation que j’aurai pu vivre cette période autrement afin de ne pas avoir cette impression de manque. 

J’ai profité du premier confinement pour travailler sur moi-même. De toute façon, je n’avais quasiment rien d’autre à faire, à part peaufiner certains détails de mon entreprise, que j’avais mis à l’arrêt à ce moment là. Je suis restée 2 mois coincée au Sénégal avec ma petite famille. Alors bien que le confinement ait été plus doux qu’il n’aurait été en France, le programme restait toujours le même, du lundi au dimanche.  

“Quand l’intention est claire, très claire, la voie m’est indiquée et tout ce dont j’ai besoin m’arrive”

 Durant cette période, j’ai fais de superbes rencontres, j’ai découvert et expérimenter pleins d’outils de développement personnel. J’ai continuer à me former et tester des choses pour pouvoir vous offrir le meilleur.  

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un outil, hyper simple, mais dont l’impact est vraiment maximal: c’est l’intention. Je vous en parle car je trouve qu’avec le changement d’année, cette notion prend encore plus de sens. 

 

Pour commencer, qu’est-ce qu’une intention ? 

Si on regarde la définition du Larousse, on trouvera cette définition: “Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but“.  Cela signifie que lorsque nous posons une intention, il y a une réelle volonté d’agir pour atteindre un objectif précis. Vous l’aurez remarqué, il n’est pas question de moyens mais juste d’objectif et de volonté. Cette précision est très importante à mes yeux, car en posant une intention, on ne se bloque pas dans quelque chose de précis, contrairement à une résolution. 

En définissant une résolution, il y a une forme d’obligation à mener une action précise: faire du sport, faire un régime, perdre du poids, arrêter de fumer… 

Concernant le résultat, c’est très simple : c’est soit tout blanc, soit tout noir. Soit on arrive à tenir la résolution toute l’année, soit on n’y arrive pas (et très souvent, c’est bien ce qu’il se passe). Et lorsqu’on constate qu’on n’arrive pas tenir notre résolution, on est souvent submergée par des sentiments et des émotions désagréables: je suis incapable, je manque de volonté, je n’ai aucune motivation. il y a aussi très peu de flexibilité (voire pas du tout). Si on a décidé de se mettre au sport et qu’un jour, pour une raison lambda, on ne le fait pas, on est souvent envahie par une sentiment de culpabilité et de remords. Bref, vous l’aurez compris, lorsque l’objectif n’est pas atteint, on a tendance à se dévaloriser. 

 

Ce que j’aime dans la notion d’intention, c’est justement qu’il n’y a pas de précision sur ce qu’il y a à mettre en place ou à faire. Oui forcément, on a des idées sur ce qu’on pourrait faire (et non ce qu’on devrait faire), mais rien n’est inscrit dans le marbre. En posant une intention, on laisse l’inconscient se charger du “comment”. On se sent moins enfermée sur ce qu’il y a à faire pour aller vers notre objectif. On sera d’ailleurs davantage sur un processus qui s’apparent à un cheminement ou une progression. 

Au delà de la dimension des moyens, l’énergie aussi est très différente. 

En émettant des résolutions, on s’enferme souvent dans des actions précises. On y voit une obligation à faire quelque chose, coûte que coûte, ce qui nous met souvent dans une énergie basse. Car oui, il y a peut être des jours où vous n’aurez pas envie d’aller à la salle de sport mais vous y allez quand-même, à reculons, parce qu’il faut y aller, parce qu’il faut tenir votre résolution. Et peut être que cette séance ne sera pas optimale car l’envie et l’énergie ne seront pas au rdv. Et au final, vous avez peut être l’impression d’avoir gâché ce temps. 

En posant une intention, comme on ne s’enferme pas dans des actions précises, ce sentiment d’obligation n’existe pas. On est davantage dans une énergie d’ouverture. 

 

Comment j’expérimente l’intention dans ma vie

Cette notion d’intention, je l’expérimente souvent dans mon quotidien. Très régulièrement le matin, pendant que je fais mon journaling, j’aime poser une intention sur ma journée ou ma semaine. Les questions que je me pose souvent sont très simples : comment je veux vivre cette journée/semaine ? Qu’est ce que j’ai envie de ressentir le plus durant cette période? Et ensuite je laisse libre court à mon imagination, mes envies et mon intuition pour faire ce qu’il faut pour atteindre cet objectif. 

J’ai aussi constaté que j’étais du coup beaucoup plus consciente de ce que je fais. Je suis bien plus attentive et observatrice de ce que je fais, et régulièrement, je me demande si ce que je fais me permet d’être dans la bonne direction ou non. Cela me permet aussi de ne pas perdre de temps sur des choses qui au final, ne me permettent pas de tendre vers mon objectif de départ. 

Evidemment, cela ne signifie pas que tout ce que je fais ou entreprends soit complètement aligné avec mon intention de départ. Il m’arrive bien entendu de faire des dérives pour de multiples raisons. Mais lorsque je m’en rends compte, je sais vite rectifier le coup. Je m’en rends souvent compte quand je m’embarque, ou que je suis déjà embarquée, dans quelque chose qui me demande beaucoup plus d’énergie. 

Le fait de vivre en pleine conscience est selon moi un élément essentiel pour ne plus avoir l’impression que la vie défile à un vitesse ou de ne plus avoir se sentiment de subir la vie ou le temps. 

 Dans ma pratique professionnelle, surtout en sophrologie, chaque séance est définie par une intention. Chaque intention correspond en réalité à une étape du protocole d’accompagnement que j’élabore, qui vous permet d’atteindre votre objectif. Cela donne une direction à la séance. Cela permet au cerveau et au corps de se concentrer sur cette intention et de faire ce qui est nécessaire pour que l’objectif final soit atteint. 

 

 

Et pour 2021 ? 

Pour cette nouvelle année, j’ai déjà défini mon intention, qui était pour moi, une évidence. Je place cette nouvelle année sous la puissance, la joie et l’amour. 

Puissance, car j’ai passé l’année 2020 à continuer à me construire, me renforcer, mais surtout à bâtir mon entreprise. Maintenant que j’ai des fondations solides, je ne demande qu’à exprimer ma puissance et la puissance de tout ce que j’ai entrepris. 

La joie et l’amour, car ce sont pour moi 2 émotions essentielles. Je sais que quand je suis dans cette énergie, tout me parait plus simple, je réussi tout ce que j’entreprends et surtout, je récolte bien plus que je ne sème. 

 

Pour cette nouvelle année, je vous invite donc à arrêter avec vos résolutions, mais plutôt de poser une intention. Alors voici les 2 questions que j’ai envie de vous poser:

– Comment souhaitez-vous vivre cette nouvelle année ?

– Quelle(s) émotion(s) souhaitez-vous ressentir le plus souvent en 2021?

Lorem odio sit amet, luctus dictum Aliquam et, nec tempus venenatis,

Pin It on Pinterest