Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

6 astuces pour prendre soin de soi quand on est maman

16 Déc, 2020Bien-être

Prendre soin de soi quand on est maman peut vous paraître être mission impossible, ou même complètement inapproprié. Or, vous qui me suivez, vous le savez, je prône l’importance de prendre soin de soi, surtout quand on est maman. Pour moi, il est essentiel de prendre soin de soi pour pouvoir ensuite s’occuper des autres.

Dans un avion, en cas de problème, on nous recommande d’ailleurs de mettre son propre masque à oxygène avant de nous occuper des autres. Dans la vie de maman, c’est exactement la même chose.

Pour beaucoup de personne, prendre soin de soi signifie prendre soin de son enveloppe corporelle. Or, ma vision du bien-être va au delà du corps. Il s’agit aussi et surtout de prendre soin de soi de l’intérieur. Pour moi, c’est comment est ce qu’on peut se donner de l’amour tout simplement. 

Prendre soin de soi, caprice ou essentiel ? 

En parentalité bienveillante, on parle souvent du réservoir affectif des enfants : ce réservoir d’amour dont ils ont besoin chaque jour pour grandir et s’épanouir. 

Ce réservoir affectif fonctionne aussi pour nous, adulte, car non, il ne disparait pas en grandissant.  Le principe est simple : lorsque ce réservoir est plein, il est plus facile de redonner de l’amour derrière. En gros : plus vous vous faites du bien, plus vous vous occuper de vous, plus vous êtes disponible pour vos enfants, votre famille. 

C’est dans ce sens que prendre soin de soi n’est absolument pas une lubie ou un caprice, mais une réelle nécessité. C’est comme si vous vous posiez la question de savoir comment faire pour que être dans de bonnes dispositions pour votre famille. 

Une maman qui prend soin d’elle est une maman plus confiante, une maman comblée et qui sera de fait plus disponible. 

Ici, je vous partage mes trucs pour prendre soin de votre météo interne. 

Photo: Katja Perez

$

Conseil 1 : les 3 kiffs

 

Le cerveau a une fâcheuse tendance à se focaliser sur le négatif. L’exercice ici consiste à rediriger son attention sur le positif.

Le principe est  très simple: avant de vous coucher, remémorez-vous 3 instants agréables ou positifs de votre journée, 3 moments qui vous ont fait du bien. Cela peut aussi bien être le fait de découvrir un grand ciel bleu en ouvrant les volets, qu’un appel avec votre meilleure amie que vous n’aviez pas eu depuis longtemps, le fait de savourer un bon café… Bref, tout ce que vous voulez tant que cela vous a procuré du bien. 

Cet exercice est puissant car il vous permet de vous connecter à des émotions positives, et donc de favoriser la production d’hormones du bien-être et du bonheur. 

Attention: cet exercice peut être difficile au début, car cela n’est pas dans vos habitudes. Mais plus vous le ferez, plus les idées viendront rapidement et surtout cela deviendra naturel. 

 

$

Conseil 2 : faire une done list

 

A l’inverse de la To-do list, qui consiste à lister les choses à faire, il s’agit là de lister les choses que vous avez fait (dans la journée ou la semaine).

Vous avez peut être parfois l’impression que le temps passe à une vitesse folle et de vous dire que vous avez l’impression de n’avoir rien fait. Cela vient du fait que, souvent, vous avez beaucoup de choses à faire et pas assez de temps pour les accomplir.

Le fait de lister tout ce que vous avez fait va vous permettre de vous rendre compte que non, vous vous n’êtes pas tourné les pouces et qu’en réalité, vous avez fait beaucoup de choses.

Gros coup de boost sur l’estime et la confiance en soi garantit !

 

$

Conseil 3 : Conscientisez ce que vous faites

 

On a souvent tendance à se faire happer par le quotidien, à enchaîner les choses les unes après les autres sans forcément prendre le temps de se comprendre pourquoi on les fait, dans quel but, et si cela nous apporte quelque chose. Le fameux mode “pilote automatique”. 

Remettez de la conscience dans ce que vous faites. Prenez le temps de prendre du recul et de vous demandez d’un part pourquoi vous faites certaines choses: est-ce par réflexe ou est-ce parce que vous en avez vraiment envie (ou parce que cela vous apporte beaucoup) ? 

En faisant cela, peut être allez vous rendre compte qu’il y a des choses que vous faites par réflexe et qui au final, ne vous apporte rien (auquel cas, il vous suffit d’arrêter de les faire car ces choses là vous prennent beaucoup d’énergie).  

$

Conseil 4 : Soyez à votre écoute

 

Nous faisons partie d’une génération où on nous a rarement appris à nous écouter et à écouter et décrypter nos émotions. Personnellement, je me souviens encore des remarques comme “Ne pleure pas”, “Calme-toi, ça sert à rien de te mettre en colère!”. 

Or les émotions sont importantes et elles ont toutes un rôle précis: c’est au travers de celles-ci que notre corps nous renseigne sur nos besoins fondamentaux. 

Apprenez à les identifier et surtout à décrypter le besoin qui se cache derrière. Ayez aussi conscience qu’une émotion n’est pas dangereuse et qu’elle a une durée de vie limitée (quelques dizaine de secondes). 

Lorsque vous sentez qu’une émotion vous envahi, prenez le temps de vous recentrer sur vous et observer ses manifestations sur votre corps. Vous verrez qu’elle repartira aussi vite qu’elle est arrivée.  

$

Conseil 5 : Respectez votre rythme

 

Avec cette course à la mère parfaite, vous essayez sûrement de toujours faire plus pour satisfaire tout le monde. Le tout en vous mettant au second plan. 

Il est normal que votre niveau d’énergie et de motivation ne soit pas constant. D’ailleurs, on fait aussi la corrélation entre le niveau d’énergie et le cycle féminin (j’en parlerai dans un autre post). 

Respecter son rythme, son niveau d’énergie, c’est surtout éviter de se mettre en situation d’échec. 

Le matin, posez-vous la simple question : “Comment je me sens aujourd’hui ? “Observez les mots de votre corps et adaptez votre journée.  N’hésitez pas non plus à vous poser la question en milieu de journée et faire des pauses (ou sieste) si cela est nécessaire. 

Il y aura des jours où vous en ferez moins, mais tout comme il y aura des jours où vous aurez l’impression de pouvoir déplacer des montagnes, et c’est NOR-MAL!

$

Conseil 6 : Soyez bienveillante envers vous

 

Comme je vous le disais, il y aura des jours avec, et des jours sans. Malgré votre volonté à bien faire, il est possible que parfois, tout fonctionnera, et parfois, vous aurez l’impression d’échouer. 

Se montrer bienveillante envers soi, c’est accepter que vous faites des erreurs, qu’il vous arrive de vous tromper et c’est OK ! C’est aussi ne pas se juger. 

Les erreurs sont normales et surtout ne veulent rien dire de vous ou de la mère que vous êtes. Ne voyez pas les erreurs comme des échecs, mais plutôt comme des moyens d’apprendre de vous et de vous améliorer. 

N’hésitez pas non plus à remettre les choses dans leur contexte : étiez-vous en forme ? quels auraient pu être les facteurs extérieurs et donc incontrôlables qui expliquent que votre objectif n’a pas pu être mené à bout? etc

Aujourd’hui, vous avez l’impression que tout va de travers ? Ce n’est pas grave. Demain vous ferez mieux. 

“Le bonheur, c’est quand nos pensées , nos paroles et nos actes  sont en harmonie” 

Gandhi

Conclusion

Comme toutes les choses que je propose, l’idée n’est pas de tout appliquer. A vous de voir ce qui vous parle réellement et de mettre en place les choses que vous avez vraiment envie de faire, ou d’essayer. N’hésitez pas non plus à ré-adapter les exercices si besoin.

Et surtout, gardez en tête que changer une habitude prend du temps. Je conseille souvent de faire, d’observer les effets sur soi. Si c’est positif, continuez. Mais si cela ne vous fait rien, passez. Ce qui fonctionne pour moi, peut ne pas avoir d’effets chez vous et vice et versa. En persévérant, ces nouvelles habitudes deviendront naturelles.

Soyez douces avec vous-même 

 

v

Partage ton avis en commentaires !

leo id ipsum in et, vel, quis,

Pin It on Pinterest